[MALADIE DE GORHAM]Thomas raconte son parcours, entre sport et réseaux sociaux

[MALADIE DE GORHAM]Thomas raconte son parcours, entre sport et réseaux sociaux


Le message que je propage depuis un an et demi sur les réseaux, c’est peu importe ce qui nous arrive, l’importance c’est ce qu’on en fait, et il ne faut pas lâcher, c’est tout ce qui compte. Du coup, j’ai créé mon compte Instagram dans le but de motiver des gens en leur montrant qu’absolument rien n’était impossible dans la vie. Et du coup, j’ai commencé comme ça à poster quelques photos de moi à la salle de sport, en montrant que malgré ma condition physique, je pouvais faire du sport, je pouvais progresser dans ce sport. Le fait que les personnes atteintes de certaines pathologies montrent leurs combats au quotidien, je pense que c’est bénéfique parce que ça peut montrer à certaines personnes qui ne sont pas forcément très très fortes sur le moment que malgré ce qui se passe, on peut sourire, on peut être heureux, et qu’il y a une possibilité de guérison. Le compte Instagram qui m’inspire le plus c’est « bionic_body », Edgar, qui est un mec extra, un mec en or, qui a subi une double amputation suite à un accident, et aujourd’hui, il est bodybuilder professionnel. Le dernier compte que j’ai suivi c’est une petite jeune qui vient d’être amputée d’une jambe suite à une infection je crois, alors elle est très jeune, elle a 12 ans mais c’est pareil, elle a une force mentale exceptionnelle.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *